NOUVEAUTE >>> la formation n°6 : " SEDUIRE les PROGRAMMATEURS " est disponible ( à son tarif promo de lancement jusqu'au 27 novembre à minuit ;-) >>> CLIQUE ICI POUR ACCEDER AU PROGRAMME !

Tes doutes sont des traîtres et ils t'empêchent de vivre de ta musique !

Hello l'Artiste ;-)

Aujourd'hui, et pour faire suite au mail d'hier, j'aimerai te raconter l'histoire d'un gars pour qui l'échec n'existe pas.

Ce gars ? 

Il a fait faillite à 31 ans.

Il s'est fait battre aux élections législatives à 32 ans.

Il a encore fait faillite à 34 ans. 

Il a vu mourir sa petite amie à 35 ans.

A 36 ans ?

Il a fait une dépression nerveuse.

Il a été battu aux élections locales à 38 ans.

Battu aux élections au Congrès à 43 ans.

Battu aux élections au Congrès à 46 ans.

Battu aux élections au Congrès à 48 ans. 

Puis encore battu aux élections au Sénat à 55 ans...

A 56 ans ?

Il n'a pas put s'inscrire aux élections à la vice-présidence.

A 58 ans ?

Battu aux élections au Sénat. 

A 60 ans ?

Il fut élu président des Etats-Unis.

Ce gars ? 

Il s'appelait Abraham Lincoln.

Aurait-il pu devenir président s'il avait considéré ses 23 défaites aux élections comme des échecs ?

Probablement pas.

Shakespeare à dit : 

"Nos doutes sont des traîtres et nous privent de ce que nous pourrions gagner de bon parce que nous avons peur d'essayer" 

Les vainqueurs, les chefs, les artistes qui réussissent, comprennent tous que, si l'on tente une action et qu'on obtient pas le résultat espéré, ce n'est qu'une réaction comme une autre.

Ils utilisent cette information pour définir avec plus de précision ce qu'il est nécessaire de faire pour aboutir.

Nous n'avançons qu'en commettant des erreurs.

Réfléchis aux 5 soi-disant plus grands "échecs" de ta vie.

Que t'ont-ils appris ?

N'ont-ils pas été les 5 plus grandes leçons de ta vie ?

Nous avons tendance à charger chaque erreur, chaque faute, d'un poids affectif, à en faire un échec, avec les conséquences néfastes que cela a sur nous.

Beaucoup de gens , par exemple, s'en veulent d'être trop gros.

Mais leur point de vue sur ces kilos en trop ne change rien à l'affaire.

Ils ferait mieux d'admettre qu'ils ont réussi à atteindre un objectif qui s'appelle obésité et qu'ils vont maintenant atteindre un nouvel objectif qui s'appelle minceur.

Résultat qui pourra être obtenu en agissant autrement.

Si tu n'es pas certain des mesures à prendre en vue d'un résultat, prends modèle sur quelqu'un qui a atteint l'objectif en question.

Prends les mêmes mesures et tu obtiendras les mêmes résultats.

Tant que tu considéreras tes mauvais résultats sur le booking de ton groupe comme un échec, tu seras immobilisé.

Par contre, à la seconde même où tu en auras fait un résultat atteint par toi, donc un résultat que tu peux modifier, tu seras assuré du succès.

Croire à l'échec est un moyen de s'empoisonner l'esprit.

Quand nous emmagasinons des émotions négatives, nous affectons notre physiologie, notre capacité de réflexion et notre état.

L'une des plus grandes limites que rencontrent les êtres humains, c'est la peur de l'échec.

Que tenterais-tu si tu étais sur
de ne pas échouer ?

Réfléchis-y sérieusement car si tu es persuadé que tu ne peux pas échouer peut-être te lancerais-tu dans de nouveaux challenge...

Ne te sentirais-tu pas mieux si tu essaies ? 

N'est-ce pas la seule façon de faire des progrès ?

Considères dés à présent que l'échec n'existe pas.

Il n'y a que des résultats.

Et pour en obtenir de suffisamment bons sur le booking de ton groupe pour en vivre...

Tu dois impérativement construire une stratégie de communication performante.

Je te montre pas à pas comment faire
dans cette formation

A ta liberté !

Super Booker

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés