50% de réduction sur les formations tant que les lieux de concert ne pourront pas rouvrir !

La 7ème croyance indispensable pour réussir à vivre de ton groupe de musique ?

Hello l'Artiste ;-)

Il n'y a pas de réussite durable sans engagement !

Les personnes qui réussissent croient aux pouvoir de l'engagement.

Il n'existe pas de réussite sans engagement profond. 

Observe les gens qui ont réussi et tu verras que ce ne sont pas nécessairement les meilleurs, les plus intelligents, les plus rapides ni les plus forts.

Tu verras que ce sont les gens qui se sont engagés le plus à fond.

La grande danseuse russe Anna Pavlova à dit un jour : 

"Suivre sans relâche un but : voilà le secret du succès."

C'est une façon d'exprimer la formule fondamentale de la réussite.

Définis ton objectif, imite ce qui fonctionne, agis, développe ton acuité sensorielle afin de savoir où tu vas et ne cesse de l'affiner jusqu'à ce que tu sois arrivé là où tu veux.

On observe ça dans tous les domaines, même ceux où les capacités naturelles semblent jouer le rôle principal.

Prenons l'exemple du sport.

Qu'est-ce qui a fait de Larry Bird un des meilleurs joueurs de basket-ball ?

Beaucoup de gens se le demandent encore.

Il était lent.

Il ne savait pas sauter.

On avait souvent l'impression qu'il se déplaçait au ralenti.

Et pourtant, Larry Bird a réussi, parce qu'il était profondément engagé dans ce qu'il faisait.

Il s'entrainait d'avantage, il avait une plus grande force morale, il jouait avec plus de détermination, il en voulait toujours plus, il exploitait mieux ses ressources que les autres.

Tom Watson, le grand joueur de golf, ne faisait pas d'étincelle à l'université de Stanford.

C'était un joueur comme un autre. 

Mais son entraineur était toujours émerveillé quand il disait :

"je n'ai jamais vu quelqu'un s'entraîner autant." 

La différence entre les strictes capacités physiques signifie rarement grand chose.

C'est la profondeur de l'engagement qui distingue les bons des très grands.

L'engagement est une composante importante du succès dans tous les domaines.

Mickael Jackson avait beaucoup de talent.

Mais c'était aussi un garçon qui faisait de la musique depuis l'âge de 5 ans, et qui depuis cet âge-là se produisait en public, répétait, améliorait sa façon de danser, écrivait des chansons.

Il était doué, c'est indéniable.

Il a aussi été élevé dans un milieu où il était soutenu, où il a pu développer un système de croyances qui l'a nourri, où il a eu de nombreux modèles de réussite à imiter et une famille qui l'a guidé.

Mais surtout ?

Il était prêt à payer le prix de la réussite. 

Les gens qui réussissent sont prêts à faire tout ce qu'il faut faire pour réussir (sans nuire à autrui).

C'est ça qui les place au-dessus de la mêlée.

Les groupes qui réussissent à vivre de leur musique savent susciter le désir d'être programmés.

Ils savent convaincre les programmateurs.

Il savent reconnaître ce genre d'opportunités qu'en elles se présentent

A leur liberté !

Super Booker

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés